Une journée dans la Rome antique

31 octobre 2020

Critique par Shannon Desbiens

Dans l’Histoire avec un grand «H», la majorité des chemins mènent vraiment à Rome, que ce soit les racines de cet incroyable empire ou l’héritage qu’il nous a laissé. Alberto Angela nous arrive avec le troisième volet de cette trilogie romaine (Empire et Les trois jours de Pompéi), où il nous invite à déambuler dans cette immense capitale, sous le règne de Trajan, en 115 après J.-C.

Les riches demeures, les quartiers pauvres, les thermes, le Colisée: Angela nous décrit les habillements, les métiers, les odeurs et maints autres détails qui nous frapperaient de plein fouet si nous nous téléportions à cette époque.

J’aime cette espèce de cassure que le narrateur nous propose en nous immergeant dans cette réalité, mais en même temps, nous présentant les recherches, les fouilles qui expliquent aujourd’hui ce que l’on a sous les yeux.

C’est le troisième voyage que j’entreprends avec lui et encore une fois, il a réussi à me faire vivre diverses expériences, sur toutes les thématiques imaginables, en passant par les esclaves, la guerre, la nourriture et la sexualité à Rome.

Un voyage époustouflant pour seulement quelques sesterces – si votre libraire les accepte! Bonne visite!

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent