En savoir plus sur la corporation
du Salon du livre du SLSJ…

Mission

La corporation du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean est un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir le livre et la lecture. En plus d’assurer la tenue annuelle de son grand événement de quatre jours à la fin septembre, l’équipe du Salon du livre œuvre tout au long de l’année à la promotion de la lecture et de l’écriture auprès des jeunes dans les écoles, travaille à la gestion de sept prix littéraires, organise des événements littéraires publics pour tous les âges et apporte du soutien aux auteur.e.s de la région afin de favoriser leur rayonnement.

Le Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean demeure en constante évolution afin de répondre aux besoins des lecteurs et des passionnés de culture dont il cherche à accroître le nombre d’année en année. Il participe à la démocratisation et à l’accessibilité de la lecture tout en contribuant à faire connaître la production littéraire francophone d’ici et d’ailleurs.

Salon du livre

Lieu de rencontres et d’échanges entre les lecteurs et les différents professionnels du milieu du livre (auteurs, illustrateurs, éditeurs, distributeurs, libraires), le Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean se tient chaque année au Centre des congrès de Jonquière lors de la dernière fin de semaine de septembre. Il convie plus de 350 éditeurs et auteurs reconnus ou à découvrir, compte 128 exposants répartis en autant de stands et rassemble près de 21 000 visiteurs durant quatre jours (sans compter les 8500 personnes participant aux activités hors les murs).

Débats et tables rondes, entrevues avec les auteurs, séances de dédicaces, captations d’émissions, lancements, conférences, ateliers, concours, expositions, carrefour de la bande-dessinée, café littéraire, visites scolaires, lectures pour les tout-petits… la programmation du Salon du livre est variée et adaptée à tous les publics. L’équipe du Salon du livre organise également des activités majeures dédiées aux auteur.e.s du Saguenay–Lac-Saint-Jean (#jelisbleuets), dont la Cérémonie de remise des Prix littéraires et la Rétrospective littéraire où chaque auteur présent reçoit en cadeau une reliure de luxe de son livre paru au cours de la dernière année.

Activités toute l’année

La corporation du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean, c’est aussi :

  • Le concours d’écriture Jeunes auteurs, à vos crayons ! (comptant entre 1200 et 1900 élèves participant chaque année depuis maintenant 30 ans);
  • La Tournée pré-Salon des auteur.e.s jeunesse dans les écoles depuis 1998;
  • L’attribution de sept prix littéraires décernés à des auteurs de la région;
  • Des événements littéraires présentés à tous les trois mois en collaboration avec d’autres acteurs culturels depuis 2008 (tels que les Rencontres littéraires et les Lectures sur le quai);
  • Un lieu d’archives, de références et de promotion pour la production littéraire d’ici;
  • Un service de soutien aux auteurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Historique

C’est en novembre 1953 que se déroule le tout premier Salon du livre, organisé par le comité de la bibliothèque de l’Association Athlétique et Récréative d’Arvida, dans le Centre de récréation d’Arvida (aujourd’hui le Foyer des loisirs). Cette idée de J. Allan Burgesse est prise en charge par des membres du comité de la bibliothèque, tels qu’Aimé Gagné et Paul-Eugène Lemieux, employés de l’Alcan, et André Rochon, de la Cité d’Arvida. Entre 1953 et 1956, quatre éditions ont lieu. La vente de la bibliothèque et une grève à Arvida en 1957 mettent toutefois fin à l’événement.

À partir du milieu des années 60, plusieurs tentatives sont effectuées pour faire renaître le Salon du livre. Entre 1965 et 1977, neuf éditions sont organisées dans différents lieux, principalement situés à Jonquière. Bien que l’équipe des organisateurs (dirigée par Louis Reid depuis 1969) doive essuyer des critiques à l’égard de l’événement, elle persévère et continue de faire évoluer le Salon du livre en modifiant sans cesse sa programmation pour s’adapter au goût du public. En 1971, un premier prix littéraire est créé dans le but d’honorer des écrivains originaires de la région : le Prix Mgr Victor Tremblay.

Après plusieurs années d’instabilité, 1978 marque un moment charnière dans l’histoire du Salon du livre : c’est la naissance de la corporation du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean telle qu’on la connaît aujourd’hui. Le Salon du livre, qui se déplace encore dans différents lieux, se tient dorénavant chaque année sans interruption. L’événement se développe et fidélise son public. Des prix et des hommages sont créés pour souligner le travail de personnalités culturelles et de gens du milieu du livre lors d’une cérémonie où l’on remet également le prix de La plume saguenéenne afin d’encourager la création littéraire régionale (une tradition de prix et d’hommages qui se perpétue dans la décennie suivante avec la création du Gala du livre).

En 1990, le Salon du livre atteint enfin sa pleine maturité et figure maintenant parmi les événements culturels les plus importants dans la région. Se déroulant annuellement à dates et à lieu fixes, il mise sur la démocratisation et l’accessibilité de la lecture, en conservant notamment un prix d’admission très bas. Il est soutenu d’année en année par une équipe de passionnés, employés et bénévoles, qui en assurent la pérennité et le développement. À la présidence : Guy Ménard (1989-1992), Yvon Paré (1993-1996), Paule Therrien (1997-1998), Richard Boivin (1999-2005), Pascale Thériault (2006-2007), Michel Payette (2008-2013) et Marjolaine Vézina, actuellement en poste. À la direction générale : Gérard Pourcel (1989-1991), Richard Lafleur (1992-2009) et Sylvie Marcoux (de 2009 à aujourd’hui).

Véritable raz-de-marée dans le monde de l’événementiel, l’année 2020, marquée par la pandémie de la Covid-19, place le Salon du livre devant l’impératif de « se réinventer ». D’abord envisagé dans une formule novatrice qui pourrait avoir lieu à l’extérieur, il prend finalement la forme d’un Salon du livre virtuel en proposant des entrevues et des animations diffusées en ligne; une formule jugée plus prudente en raison de l’augmentation des cas de Covid-19 dans la région comme dans l’ensemble du Québec. Depuis le tout début de la pandémie, l’équipe du Salon du livre demeure active pour soutenir les auteurs et assurer le futur de l’organisme qui n’en est pas à son premier défi ! Malgré ces récents bouleversements, l’année 2021 laisse d’ailleurs la place à d’importantes célébrations telles que le 30e anniversaire du concours d’écriture Jeunes auteurs à vos crayons ! ainsi que le 30e anniversaire des Prix littéraires (le prix Roman et le prix Découverte étant décernés depuis 1991).

 

Texte : Raphaëlle Guillois
Références historiques : Éric Tremblay (SaguenayensiA, Vol. 46, nº4, 2004)