Sous les branches de l’udala

24 février 2021

Critique par Amélie Jetté

Ce roman dépeint une histoire d’amour entre deux adolescentes, prenant racine dans le Nigéria de la fin des années 60. Un livre captivant, malgré quelques longueurs, que j’ai apprécié pour le contenu et l’essence davantage que pour la qualité de l’écriture et de la traduction. J’en retiens surtout le contact littéraire avec la réalité quotidienne nigériane de Ijeoma, d’Amina et des personnages gravitant autour d’elles.

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent