Sous le vent

28 décembre 2020

Critique par Micheline Poulin

Hélène, divorcée de 32 ans, travaille dans le monde de la télévision. Elle veut se concentrer sur ce qui est important: ses enfants de 6 et 9 ans, en garde partagée. Hélas, elle ne les aura qu’au jour de l’An. Un flash: pourquoi ne pas se rendre dans sa Gaspésie natale et passer Noël chez ses parents? Renouer avec les traditions et ses racines lui fera du bien.

Juste avant son départ, Martin, son ex, la contacte pour qu’elle revienne. Il a eu des aventures, mais aucune femme ne vaut Hélène. Il n’y arrive pas sans elle. Elle adore ses enfants et le concept d’une famille, mais elle a décidé d’éliminer les gens toxiques de son existence. Elle négocie un temps de réflexion et part comme prévu en train pour Matane.

La tempête du siècle bloque le convoi. Un sauvetage: les personnes âgées sont les premières évacuées, mais Hélène et un homme secourable sont laissés prisonniers dans le train pour la nuit, en attente des renforts prévus le lendemain…

Une rencontre hors du commun peut-elle changer une femme et une vie? Et si avec ce vent soufflaient mille promesses?

Une citation: «[…] j’allais bientôt être emportée, non pas seulement par une locomotive, mais par un vent qui soufflerait tout sur son passage.»

Une histoire de passion et d’amour qui se passe pendant les Fêtes. Un roman sur l’acceptation du changement, sur la confiance en soi et en la vie, sur le renouveau et la recherche du bonheur. J’ai beaucoup aimé les personnages, surtout Hélène et son bel étranger. J’ai aimé détester l’arrogant Martin, qui a tous les défauts que l’on puisse trouver chez un ex.

Il est impossible de laisser ce roman une fois commencé. Que j’ai aimé mon voyage en train pour la Gaspésie! Je le recommande.

Quatrième de couverture: « Une histoire d’amour sensuelle et voluptueuse va changer la vie d’Hélène Bernier pour toujours. Tout le monde ne pense plus qu’au congé des Fêtes, alors qu’Hélène, elle, réalise qu’elle passera Noël sans ses enfants pour la première fois, après son récent divorce. Afin d’oublier leur absence, elle décide d’aller rejoindre ses parents en Gaspésie. À bord du train s’installe entre les passagers une intimité qui encourage les confidences. Mais une tempête de neige les immobilise et un des passagers du wagon attire l’attention de la jeune femme… La relation impudique qu’ils vont partager la transformera pour toujours. Quelques heures plus tard, une nouvelle Hélène, plus forte que jamais, débarquera du train. Un vent vient de souffler sur sa vie et rien ne sera plus jamais comme avant. Elle a décidé de ne plus repousser les hommes auxquels elle plaît!»

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent