Je voudrais qu’on m’efface

28 mars 2021

Critique par Laurianne Sylvestre

Ce récit bouleversant est incontournable, à la fois épuré et criant de vérité. C’est l’histoire de trois enfants habitant le même immeuble dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. C’est une fenêtre sur la réalité quotidienne, entre les prostituées et la violence.

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent