Une patate à vélo

13 novembre 2020

Critique par Sylvie Marcoux

AVIS IMPORTANT | Ce livre risque de créer une dépendance – comme tous les albums d’Élise Gravel – chez les enfants âgés entre 1 et 3 ans.

Dès la première lecture du livre Une patate à vélo, publié aux éditions La courte échelle, l’attention des petits sera immédiatement captée par les questions posées à chaque page, qui ont toute la même réponse: «Mais non! Ça se peut pas!» Ils pourront donc très rapidement interagir avec les associations d’idées farfelues magnifiquement illustrées par Élise Gravel, jusqu’à ce qu’arrive le punch de la fin, que les enfants n’oublieront pas!

Ce livre est un créateur de beaux souvenirs. Au fil du temps – car les enfants redemanderont toujours Une patate à vélo à l’heure du conte –, le lecteur constatera la progression de leurs réactions. Les petits commenceront à se questionner sur ce qui est possible et ce qui ne l’est pas. En fait, ce qui les faisait rire au début les fait d’abord réfléchir, et suscite ensuite des discussions. Un album qu’il faut absolument glisser dans le bas de Noël ou offrir tout simplement pour le plaisir. Éclats de rire garantis.

Bonne nouvelle! Le jeu collaboratif Une patate à vélo, destiné aux enfants de 3 à 6 ans, est maintenant disponible.

Dites-moi? Est-ce que ça se peut une patate à vélo?

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent