Stalkeuses: 16 nouvelles indiscrètes

11 novembre 2020

Critique par Frédérique Gagnon

Dans ce recueil de 16 nouvelles qui a pour trame de fond le voyeurisme, je m’attendais un peu à une critique psycho-pop de notre désir sociétal grandissant d’en voir toujours plus, tenant plus du ridicule que de l’inquiétant. Mais le voyeurisme qui y est présenté flirte plutôt avec l’obsession, la folie et avec beaucoup de solitude. Le voyeurisme est un symptôme d’un mal plus grand, et j’en viens à me demander si notre société n’est pas elle aussi malade, comme les protagonistes de ces nouvelles…

Bien qu’un peu inégal au niveau de la richesse des textes, le livre se lit très bien et, malgré l’intensité et le côté sombre de certaines histoires, nous fait aussi sourire à certains moments. J’ai apprécié plus particulièrement les nouvelles Sitting and Smiling de Maude Veilleux, Gillian de Gabrielle Lessard et Phoenix de Marie-Hélène Larochelle.

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent