Madame de Lorimier: un fantôme et son ombre

02 novembre 2020

Critique par Sylvie Marcoux

Marjolaine Bouchard est une écrivaine originaire du Saguenay qui publie depuis 25 ans. On l’a d’abord connue avec ses romans jeunesse, parus chez JCL et Hurtubise. Dernièrement, elle nous a offert deux trilogies, Les portes du couvent et Les jolis deuils, éditées chez Les Éditeurs réunis. Marjolaine Bouchard est reconnue aussi pour ses romans historiques tels que Le Géant Beaupré, Alexis-Le-Trotteur, Lily Saint-Cyr et Madame de Lorimier, qui portent sur la vie de personnages emblématiques du Québec.

C’est d’ailleurs de Madame de Lorimier: un fantôme et son ombre, gagnant du Prix littéraire Roman 2016 du Salon du livre, dont il sera question dans les prochaines lignes. Madame de Lorimier, née Henriette Cadieux, mène une existence agréable chez ses parents et rêve de devenir notaire comme son père. Mais une jeune fille n’a d’autre avenue que le voile ou le mariage dans ce Montréal du début du XIXe siècle. Un jour, elle rencontre François-Marie-Thomas-Chevalier de Lorimier, dont elle tombe éperdument amoureuse, avant de l’épouser en 1832. Elle se joint avec lui à la cause des Patriotes et subit le lot de tourments, de peur et de misère qui s’y rattache.

Sous la plume sensible de Marjolaine Bouchard, on découvre dans Madame de Lorimier: un fantôme et son ombre qu’Henriette Cadieux n’a pas eu une vie facile. Elle les a payées cher, ses sept années de vie commune avec son Chevalier de Lorimier, qu’elle n’a jamais cessé d’aimer. Au fil des pages, on espère que la situation va s’améliorer, pour Madame de Lorimier et ses deux filles, Zénoïse et Stéphanie, qu’elle revivra l’amour… Mais une écrivaine ne peut pas changer l’Histoire…

C’est un roman historique vraiment passionnant. De ceux qu’on n’a pas envie de refermer. Il se déroule entre 1816 et 1903. Il y a un travail de recherche impressionnant dans ce livre. Marjolaine Bouchard a un réel talent pour décrire, raconter, enseigner l’histoire avec toutes les contraintes qu’imposent les romans historiques. Ce livre donne le goût de lire encore plus sur les Patriotes.

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent