Le village

09 mai 2021

Critique par Isabelle Blier

Tome 1: L’histoire de Jonathan Biron

Dans le premier tome de la série, Jonathan Biron doit faire un choix entre ses études et sa carrière sportive. C’est à la suite d’un camp de sélection de Team Québec qu’il décidera où il évoluera pour sa première année de football collégial. Il fera la connaissance d’entraîneurs et de joueurs qui changeront sa vie pour le mieux.

Tome 2: La vie de David Lalonde

Dans le deuxième tome de la série, c’est au tour de David Lalonde de vivre un dilemme: choisir entre le football et le ski acrobatique. L’histoire des Caniches reprend exactement là où Jonathan Biron l’a laissée et nous fait vivre une nouvelle saison de football. Une vieille querelle entre le père de David et l’entraîneur-chef compliquera les choses et encore une fois, l’esprit d’équipe des Caniches sera mis à l’épreuve.

Tome 3: L’homme qui bâtissait des villages

Matthieu Quiviger conclut merveilleusement sa série Le village avec ce troisième et dernier tome. Coach Morin est décédé et ses Caniches se rassemblent pour lui rendre un dernier hommage, en partageant des souvenirs de leur passage dans l’équipe de football du Cégep de Sainte-Agathe-des-Monts. Robert Morin, cet homme généreux qui les a marqués et qui a contribué à les faire devenir les hommes qu’ils sont aujourd’hui, restera à jamais gravé dans leur mémoire et dans leur coeur.

Une histoire de fraternité que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire et qui tombait bien dans ma vie de «football mom», juste comme mon fiston partait pour Montréal. Matthieu Quivigier écrit très bien!

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent