L’accoucheur en cuissardes

02 novembre 2020

Critique par Sylvie Marcoux

Nomade et humaniste dans l’âme, Jean Désy a terminé des études de médecine avant d’entreprendre un doctorat en littérature, suivi d’une maîtrise en philosophie. Depuis, il vogue entre le Sud et le Nord, entre l’écriture et l’enseignement, entre la pratique de la médecine et la littérature. L’écrivain-médecin originaire de Jonquière nous a offert depuis 1986 plus de 40 titres – dont plusieurs ont été primés –, écrits dans différents genres littéraires : poésie, essai, roman, récit et nouvelles. Les points communs de l’oeuvre de Jean Désy : son amour pour le Nord dans toute sa splendeur et sa dureté, son besoin d’aider et de comprendre les humains qui y habitent, sa soif de liberté et de solitude rendue possible grâce aux grands espaces.

L’accoucheur en cuissardes est un recueil regroupant une quarantaine de courts textes autobiographiques, parfois tragiques, souvent comiques, qu’il dédie à ses étudiants en médecine; car Jean Désy enseigne aussi à l’université! Les histoires se déroulent autour de Québec, mais surtout dans des dispensaires sur la Côte-Nord, au Nunavik et à la Baie-James.

Dès la lecture du prologue, vous aurez le goût de plonger dans le recueil. Chaque nouvelle est différente l’une de l’autre. Jean Désy est un excellent conteur. Il a ce don de nous faire réagir avec ses textes sur des réalités très dures, comme la fois où sa patiente quitte l’hôpital en abandonnant son bébé tout juste après avoir accouché. De nous faire pleurer en lisant le récit de l’accident de sa fille, qu’il a dû intuber d’urgence à l’hôpital au Havre-Saint-Pierre. De nous faire sourire, comme dans l’aventure de Madame Lilo, en dédramatisant des situations presque irréelles. De nous faire réfléchir, en glissant dans cette même histoire : « […] Je n’ai jamais aimé ces appellations “Autochtone“ et “Non Autochtone“ d’origine européenne ou canadienne-française ou canayenne ou anglaise ou irlandaise ou écossaise ou même, ces années-ci, algérienne, chilienne, haïtienne ou sénégalaise. J’ose croire qu’un jour tous les êtres habitant un même coin de pays – je ne parle pas des visiteurs ou des touristes – que ce soit sur la Côte-Nord ou ailleurs sur le territoire nordique pourront vivre de la même façon, selon les mêmes règles, en harmonie. »

L’accoucheur en cuissardes, c’est un recueil regroupant des dizaines d’anecdotes qui, même longtemps après les avoir lues, nous hantent, encore et encore. C’est un livre qui nous fait découvrir ou redécouvrir la plume d’un écrivain-médecin-philosophe-professeur passionné par les humains.

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent