La mariée de corail

27 juin 2021

Critique par Isabelle Blier

On demande à Joaquin Moralès d’aller à Gaspé pour enquêter sur la disparition d’une capitaine de homardier, juste au moment où son fils le visite pour une raison mystérieuse.

Il s’y rend tout de même, invitant son fils à le rejoindre lorsqu’il le voudra.

Le milieu de la pêche est un milieu d’hommes et recèle de nombreux secrets. Moralès doit user de finesse pour briser la carapace de ces pêcheurs usés par la mer. Il lui faut aussi être patient envers son fils, qui jongle avec ses démons intérieurs. Les deux hommes doivent regarder au-delà des apparences pour se trouver.

C’est là également que l’enquêteur découvre la raison de la mort d’Angel Roberts, enfouie au plus profond de la mer.

La plume poétique de Roxanne Bouchard ajoute de la douleur à ces histoires de familles douloureuses et à un univers où la compétition est parfois déloyale. J’ai déjà hâte de replonger dans l’univers de l’enquêteur Moralès!

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent