La fatigue des fruits

08 novembre 2020

Critique par Amélie Jetté

Un sublime recueil de douce poésie où on navigue en eaux tranquilles malgré la force des vers. Jean-Christophe Réhel y capture des instants du quotidien, qu’on imagine facilement telles des photos ou des vidéos, avec un pouvoir d’évocation hors du commun au fil de métaphores d’une grande beauté. La maladie, l’avenir, le couple, le rapport à la nature et aux éléments y sont entre autres abordés, sans lourdeur; le «tu» y est d’ailleurs souvent amoureux, admiratif, reconnaissant.

Ce livre, dans toute sa simplicité, est également un magnifique objet, dont le contenu est à la hauteur de l’élégance. Et ce titre! Un très grand recueil.

Laissez un commentaire sur cette critique

Autres critiques littéraires
Match

Lili Boisvert

Cam

Steve Laflamme

Numéro deux

David Foenkinos

Novice

Stéphane Dompierre

Touchée

Manon Vincent